AI Content Chat (Beta) logo

Baromètre AmCham-Bain

Moral des investisseurs américains en France Février 2023

A propos du Baromètre AmCham-Bain Le Baromètre AmCham-Bain, qu e est ujourd’ u à s ème édition, a 3 objectifs – Mesurer d'une année sur l'autre le moral des investisseurs américains e Fr ce et leur percept o de l’e v ro e e t éco o que Avec le support de – Comprendre les forces et faiblesses de la France pour les Bain & Company, vest sse e ts ér c s s que les “stimulants” et “irritants” de l le Baromètre est vie en France pour les salariés américains L'étude du moral des devenu un rendez- – Recueillir l'opinion des investisseurs américains sur des sujets qui font investisseurs vous annuel à partir l’ ctu l té éco o que e Fr ce, do t l’ p ct de l’ fl t o et du américains en de 1999 contexte géopolitique de 2022 France a été lancée par l'AmCham en 1995 #AmChamBainBarometer PAR 2

Méthodologie De décembre 2022 à mi-janvier 2023, un questionnaire a été adressé aux dirigeants de filiales de sociétés américaines en France Nous avons recueilli 135 réponses de sociétés américaines représentant au total : • Plus de 75 000 employés en France • Plus de 70 ll ar s ’ ur s de c ffre d’ ff res e Fr ce Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain #AmChamBainBarometer PAR 3

Typologie des fonctions des répondants 39% 43% Président et Directeur 10% Général (1) Autres Directeurs (2) 9% Relations Institutionnelles (3) Autre (4) (1) incl. Directeur Adjoint et Associé; (2) incl. Directeur des Ressources Humaines, Directeur du développement commercial, Directeur Marketing, etc.; (3) incl. fonctions en lien avec les relations institutionnelles, les affaires publiques etc.; (4) incl. Senior Manager, Directeur de Site, Avocat etc. #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain PAR 4

T lles et secteurs d’ ct v té des e trepr ses so dées S g a l’ cha ll par br collaborateurs en France S g a l’ cha ll par s c ur ’ac v 0-100 Autre* Industrie Bâtiment/ Travaux publics pharmaceutique Immobilier Textile/ Habillement Industrie aéronautique Commerce /Distribution Banque/ Assurance Etudes et conseil > 1 000 Conseil juridique Energie, pétrole et gaz Electronique / Electricité Informatique 101-500 Agroalimentaire Industrie lourde Tourisme/ Loisirs Chimie / Transports / 501-1 000 Parachimie Logistique (*) Autre : Education, Organisation à but non lucratif, Services aux entreprises etc. #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 5

AGENDA Attractivité de la France Attractivité du vivier de talents en France Pr c p ux évé e e ts p ct t l’ ttr ct v té de l Fr ce Attractivité des régions françaises Reco d t o s de l’

Baromètre AmCham-Bain - Page 6

U t ers des répo d ts s’ tte d à u e évolut o ég t ve du co texte éco o que fr ç s, ot e t u vu de l’ fl t o et du que de d’œuvre C O N T E X T E É C O N O M I Q U E Pensez-v us qu l’ v lu u c x c qu Fra c p ur v r s c ur ’ac v a s l s - a s à v r s ra… ? “La hausse des taxes sur les produits pharmaceutiques, le durcissement des règles pour le CIR* et l’inflation rendent le contexte difficile pour notre secteur.” Directeur Finance/Comptabilité, Santé “Dans le contexte inflationniste des prix de l'énergie, des matières premières et de la dette, nous envisageons une stagnation des indicateurs macro dans les 2 années à venir pour absorber ces changements et redynamiser l’entreprise.” Directeur Financier, Logistique “Le secteur aérien a connu une forte reprise post-Covid mais des disruptions liées à la supply chain et au prix de l’énergie sont à attendre.” Directeur du développement international, Logistique “Le support du gouvernement pendant la crise Covid avec le chômage partiel a permis une reprise économique assez forte dans notre secteur d’activité, renforcée par l’importance du tourisme dans l’activité en France.” Président, Loisir/ Tourisme Note : E pource t ge de répo ses, * IR : réd t d’ pôt rec erc e #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 7

Les effectifs semblent amenés à rester majoritairement stables en 2023, malgré les perspect ves d’u poss ble r le t sse e t de l’éco o e C O N T E X T E É C O N O M I Q U E Dans les 2-3 ans à venir, pensez-v us qu l br salar s v r r pr s Fra c … ? “La France reste un marché de croissance pour nous car nous sommes en sous-représentation au vu du potentiel du pays.” Directeur M&A, Etudes et conseil “Les effectifs vont être amenés à croître dans certaines filières (énergies renouvelables, R&D), à nuancer avec une contraction attendue du marché pour les filières fossiles.” Président, Energie “Notre fonctionnement souple nous a permis de maintenir nos effectifs pendant la crise du Covid. Je reste cependant prudent quant à une potentielle augmentation d’effectif dans les années à venir.” Directeur Exécutif, Education “Notre activité s’est beaucoup développée en 2022 mais nous pensons que la récession va ralentir notre progression sur 2023-2024.” Practice Leader, Juridique Note : En pourcentage de réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 8

58% des répondants pensent que la perception de la France par leur maison-mère est bonne ou excellente ATTRACTIVITÉ POUR LES INVESTISSEURS AMÉRICAINS Selon vous, quelle est la perception de la France par votre maison- r par rapp r à ’au r s s a s ’ v s ss Europe? “La France est une économie développée, avec de grandes capacité d’innovation et des changements/ réformes qui vont dans le bon sens pour améliorer l’attractivité du pays.” Directeur M&A, Etudes et conseil “Le faible niveau de digitalisation de l'industrie laisse présager de gros potentiel d'activité pour nous. La volonté gouvernementale de réindustrialisation du territoire est également un plus.” Directeur des opérations Europe, Technologie “Le lien historique USA-France, les compétences de la main d’œuvre, les réformes pro-entreprises (fiscales, foncières) et les plans d’investissement sont des points positifs. A nuancer avec la complexité administrative, la manque de visibilité sur les commandes publiques et la petitesse du marché des énergies.” Président, Energie “Les Américains aiment la sécurité: investir dans un pays qui ne parle pas bien l’anglais peut être un no-go. Nous préférons donc organiser des événements à Londres voire Francfort, car le processus d’investissement est plus fluide.” Directeur France, Loisir/ Tourisme Note : En pourcentage de réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 9

Le NPS du p ys e t t que dest t o d’ vest sse e t recule à -12%, mais reste au-dessus de la moyenne des années passées malgré une conjoncture difficile ATTRACTIVITÉ POUR LES INVESTISSEURS AMÉRICAINS Sur une échelle de 0 à 10, recommanderiez-v us la Fra c à u r pr s a r ca ch rcha à s’ pla r à l’ ra g r ? “Les infrastructures françaises sont indéniablement un atout. Roissy par exemple est un hub multimodal très bien connecté à l’Europe, avec des capacités d’extension que n’ont plus d’autres hub européens et des aménagements de qualité.” Président, Logistique “La France a fait de gros progrès en matière d’attractivité mais elle reste derrières ses principaux concurrents : fiscalité, réglementation, législation sociale … Il y a un manque fort de cohérence et de pragmatisme en face d’une concurrence qui va devenir encore plus féroce.” Président, Energie “La France reste un marché à forte valeur ajoutée et à potentiel plutôt inexploité. Cependant les contraintes administratives, fiscales, et culturelles peuvent aujourd'hui être de vrais freins pour des entreprises américaines.” Directeur France, Loisir/ Tourisme “Nous sommes très inquiets quant à la stabilité de la législation fiscale. Qu’il s’agisse des taxes, impôts ou contributions, on ne peut jamais prédire ce qui sera adopté in fine, ce qui obstrue la Moyenne = -19% vision long-terme d’une implantation.” (*) Net Promoter Score (NPS) = % prescripteurs (note de 9 à 10) - % détracteurs (note de 0 à 6) Relations institutionnelles, Agroalimentaire Note : En pourcentage de réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 10

E , le co texte éco o que, le cl t soc l et le coût de l d’œuvre so t au centre des préoccupations ATTRACTIVITÉ POUR LES INVESTISSEURS AMÉRICAINS Qu ll s l’ p r a c s fac urs su va s a s l s c s s ’ v s ss v r gr up ? TOP 5* 1 2 3 4 5 Classements précédents Note: En pourcentage de réponses, (*) Classement = Très important + Relativement important #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 11

Les atouts de la France sont la qualité de vie, la culture et la position géographique ; co plex té d str t ve, coût des l ce c e e ts et de l d’œuvre so t décr és ATTRACTIVITÉ POUR LES INVESTISSEURS AMÉRICAINS Comment se positionne la France par rapport aux autres pays européens sur les critères suivants ? FORCES* FAIBLESSES* Note : En pourcentage de réponses; (*) Force si proportion de points forts > points faibles; Faiblesse si proportion de points faibles > points forts; Classement des Forces = % points forts, classement des Faiblesses = % points faibles #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 12

Le coût du travail et des licenciements, la législation sociale et les procédures d str t ves so t les pr or tés pour él orer l’ ttr ct v té de l Fr ce ATTRACTIVITÉ POUR LES INVESTISSEURS AMÉRICAINS + e Atouts à exploiter rancF la de nte ionnemit Pos Pr r s ’a l ra - - Importance des critères + Note : Position de la France = % points forts - % points faibles, Importance des critères = % très important - % pas important #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 13

Sur les 11 der ères ées, l Fr ce s’est re forcée sur ses pr c p ux touts et dégradée sur ses points historiquement faibles, sauf sur la législation sociale ATTRACTIVITÉ POUR LES INVESTISSEURS AMÉRICAINS + e Atouts à exploiter rancF la de nte ionnemit Pos Pr r s ’a l ra - - Importance des critères + Position des critères en 2011 Position des critères en 2022 Contraire à la tendance Note : Position de la France = % points forts - % points faibles, Importance des critères = % très important - % pas important #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 14

En 2022, les Pays- s, l’ lle g e et l Su sse so t les pr c p ux co curre ts de l Fr ce e ter es d’ ttr ct v té des vest sse e ts e Europe ATTRACTIVITÉ POUR LES INVESTISSEURS AMÉRICAINS Quels sont les pays européens plus attractifs que la France sur ces facteurs ? Contexte macroéconomique Capital humain Allemagne Pays-Bas Suisse Allemagne Royaume-Uni Pays-Bas Coûts et fiscalité Qualité de vie et culture locale Irlande Luxembourg Pays-Bas Italie Espagne Suisse Note: L’ordre est proport o el u o bre de e t o s du p ys #AmChamBainBarometer Source: Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 16

La perception de la France comme une destination attractive pour les collaborateurs étrangers égale le pic de 2018 avec un NPS de 17% (+3pts vs 2021) ATTRACTIVITÉ POUR LES COLLABORATEURS ÉTRANGERS Sur une échelle de 0 à 10, recommanderiez-v us à s c llab ra urs ra g rs v r s’ s all r Fra c ? (10 étant la meilleure note) “La qualité de vie, le niveau des salaires et la protection sociale des employés sont autant d’aspects qui font pencher la balance en faveur de la France.” Vice-Président, Logistique “La France dispose d’une qualité de vie élevée, d’un système de santé solide, d’une main d’œuvre investie dans son travail, le tout dans un environnement sûr et une culture riche.” Me bre du o se l d’ d str t o , Educ t o “Oui pour le cadre de vie, non pour y faire carrière, se développer et créer de la richesse. C'est possible évidemment mais cela est moins facile que dans d'autres pays.” Président, Energie “S’installer en France reste un challenge: il faut impérativement parler la langue. S’intégrer et s’adapter sont de facto plus difficiles que dans d’autres pays européens.” Directeur M&A, Etudes et conseil Note: En pourcentage de réponses, (*) Net Promoter Score (NPS) = % prescripteurs (note de 9 à 10) - % détracteurs (note de 0 à 6) #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 17

L qu l té de v e et l’ ccès à l s té reste t les plus gr ds touts de l Fr ce pour les collaborateurs ; la fiscalité et le climat social sont les principaux irritants (1/2) ATTRACTIVITÉ POUR LES COLLABORATEURS ÉTRANGERS Selon vous, ces facteurs sont- ls s « s ula s » u s « rr a s » l’a rac v la Fra c p ur s c llab ra urs étrangers ? STIMULANTS* IRRITANTS* (*) Stimulant si proportion de stimulant > irritant; Irritant si proportion de irritant > stimulant Note : l sse e t des St ul ts = % st ul t, cl sse e t des Irr t ts = % d’ rr t t #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 18

Zoom| L c p c té d’ ov t o du p ys reste u pu ss t lev er d’ ttr ct v té, e particulier grâce à la main-d’œuvre qu l f ée et u sout e de l’Et t C P C I É D ’ I N N V I N F O C U S S T I M U L A N T Quelle est votre perception générale de Qu ll s s l s f rc s l s fa bl ss s la Fra c a r ’ va l’ c sys l’ va Fra c ? digital dans le cadre de vos investissements ? Très négative Faiblesse Négative Neutre Neutre Force Positive Très positive “Il y a énormément d’argent public disponible pour soutenir l’innovation, mais les freins à l’entrée (multiplicité des guichets, procédures chronophages …) sont parfois trop importants pour pouvoir en profiter. Un guichet d’aides unique pourrait grandement simplifier la tâche aux entrepreneurs.” Directeur Opérations, Technologie Note: En % de réponses ; Classement des forces et faiblesses = % Force #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 20

Zoom| Plus de la moitié des investisseurs collabore avec des startups françaises principalement à travers des partenariats, un chiffre en hausse par rapport à 2021 C P C I É D ’ I N N V I N F O C U S S T I M U L A N T Votre entreprise entretient-elle des liens avec des startups françaises ? Si oui, sous quelles formes ? “La France a réussi à créer un environnement propice à la création de start-ups, c’est un atout indéniable pour l’attractivité. Cependant, nos start-ups ont du mal à dépasser une taille critique à cause du coût du travail, de la législation administrative ou de la fuite des talents. Elles finissent par perdre leur avance ou se faire racheter par des fonds étrangers.” Directeur RH, Pharmacie/ Santé Incubateurs, services de conseil … Note: En % de réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 21

AGENDA Attractivité de la France Attractivité du vivier de talents en France Pr c p ux évé e e ts p ct t l’ ttr ct v té de l Fr ce Attractivité des régions françaises Reco d t o s de l’

Baromètre AmCham-Bain - Page 20

La perception du système de formation professionnelle en France est positive ou très positive pour plus des deux tiers des répondants V I V I E R D E T A L E N T S Quelle impression avez-vous du système de formation professionnelle en France ? “Le niveau de qualification des ingénieurs français est un vrai atout pour les recruteurs.” D recteur du développe e t à l’ ter t o l, Log st que “Le retour en grâce de l’apprentissage est réellement bénéfique pour les entreprises, notamment pour le recrutement et la rétention. L’Allemagne l’a compris il y a bien longtemps, la France commence tout juste à le proposer.” Président, Logistique “Il y a une vraie prise de conscience des enjeux « internationaux » Très négative auxquels fait face le système éducatif. Cela va faciliter l’attraction Négative de talents internationaux tout en améliorant la position française Neutre dans les classements internationaux. Il y a cependant de gros écart Paris versus régions.” Positive Relation institutionnelles, Agroalimentaire Très positive “Sur certains aspects comme le numérique, l’adaptabilité, les compétences collaboratives, la formation a progressé. Cependant, certaines filières notamment techniques ont été désertées, ce qui est un problème pour le recrutement de profils opérationnels.” Directeur RH, Pharmacie/ Santé Note : En % de réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 23

L Fr ce se ble e core suff s e t prép rée ux e jeux des ét ers d’ ve r (en particulier digital et transition énergétique) V I V I E R D E T A L E N T S Selon vous, la France est-elle suffisamment préparée aux enjeux des métiers de demain ? “Je ne vois aucune différence entre mon éducation et celle de mes enfants, ce qui n’est pas normal. Ils ne reçoivent pas d’enseignements adaptés à la vie de demain, pas de cours sur la RSE ou la tech, et les sciences n’ont pas changé non plus.” Président, Logistique “La France est plutôt bien placée pour les métiers d’avenir, mais nous avons un problème de quantité plutôt que de qualité: sur le numérique on manque de profils en cybersécurité, et côté transition énergétique, on aurait besoin de recrues dans les industries de la chimie, l’énergie, l’automobile…” Président, Energie “La France a été plutôt réactive quant aux métiers d’avenir car des nouvelles formations ont déjà commencé à émerger. Néanmoins, cela aurait dû être anticipé il y a 20 ans, notamment pour les profils très spécifiques comme en cybersécurité ou dans l’hydrogène.” Directeur développement, Aéronautique Note : En pourcentage des réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 24

L Fr ce souffre d’u e pé ur e de d’œuvre qu se feste d s toutes les dustr es, à l’ st r des utres gr des éco o es du o de V I V I E R D E T A L E N T S Qu l s v r s par rapp r à la sp b l la a ’œuvr s al s Fra c ? “ Les profils très qualifiés ont toujours été difficiles à trouver, mais depuis le Covid les autres se sont aussi faits plus rares. Cependant, c’est vrai partout en Europe, ainsi qu’aux US et en Asie.” Président, Technologie “ La tension sur le marché est telle que nos employés se font débaucher régulièrement. La tension est accrue par le manque de mobilité géographique de certains profils.” Président, Energie “ Le manque de main d’œuvre a empiré depuis le Covid, d’autant que plusieurs entreprises essayent de s’agrandir ce qui accroît la tension. Nous sommes frontaliers avec la Suisse et donc en compétition avec des salaires très élevés, notamment pour les profils très techniques. Pour faire face à ces difficultés, nous proposons des formations dans notre bassin d’emploi à des personnes éloignées de l’emploi.” Directeur de site, Pharmacie/ Santé Note : En pourcentage des réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 25

Le télétravail est toujours très présent dans les entreprises; le ressenti autour de son impact se polarise mais reste en grande partie positif V I V I E R D E T A L E N T S Observez-vous une augmentation/ Comment estimez-v us l’ pac diminution / stabilité du télétravail par l’hybr a u rava l sur la rapport à il y a un an ? performance de votre entreprise ? “Le télétravail permet une meilleure attractivité et donc une meilleure rétention. Il renforce l’équilibre vie privée- vie professionnelle.” Président, Conseil “Les employés ont davantage de flexibilité. Leur performance reste similaire au travail en présentiel, voire même est supérieure.” Président, Chimie “Le point noir du télétravail réside dans le travail en équipe: connexions entre collègues plus difficiles, difficultés à créer/ maintenir un esprit d’équipe, réactivité, communication.” Président, Agroalimentaire Note : En pourcentage de réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 26

AGENDA Attractivité de la France Attractivité du vivier de talents en France Pr c paux v s pac a l’a rac v la Fra c Attractivité des régions françaises Reco d t o s de l’

Baromètre AmCham-Bain - Page 25

Les e g ge e ts de l’Et t sur le cl t so t jor t re e t b e reçus, s seuls 43% des répondants estiment que leurs propres engagements sont toujours adaptés T R A N S I T I O N É C O L O G I Q U E S l v us, l s ff r s l’ a a r Selon vous, les turbulences actuelles de transition écologique ont-ils un impact remettent-elles en cause les engagements “Il y a un bon alignement entre les exigences sur l’a rac v la Fra c ? ambitieux des entreprises sur le climat ? européennessur le climat et notre groupe, ce qui facilite l’implantation dans le pays.” Directeur développement, Aéronautique “Les Américains ne voient pas de menace politique côté transition écologique en France. Le critère RSE n’est pas pris en comptedans les décisions d’investissement.” Directeur France, Loisirs/ Tourisme “Les engagements pris, comme d’électriser toute une flotte de véhicules, sont pour le moment irréalistes: il n’y a pas assez d’électricité en France pour tous les roulants. On arrivera sûrement à la neutralité carbone, mais par d’autres chemins.” Président, Logistique “Malgré l’inflation, nous honorons nos engagements climatiques car il y a une réelle demande du marché.” Président, Chimie Note: En % de réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, analyse Bain PAR 28

Presque deux t ers des vest sse e ts des e trepr ses répo d tes ’o t p s été p ctés ég t ve e t p r l’ ug e t t o des pr x de l’é erg e et de l’ fl t o T U R B U L E N C E S M O N D I A L E S S l v us, l pr x l’ rg Fra c S l v us, l’ fla l c x acr - (relativement aux autres pays d'Europe) a- économique ont-ils impacté les t-il eu un impact sur les investissements de investissements de votre entreprise en France votre entreprise ? (par rapp r aux au r s pays ’ ur p ) ? “La hausse de l’énergie est temporaire, alors que nos décisions d’investissement se font sur 3 à 5 ans. Elle n’est pas un critère pour les investissements à venir.” Président, Chimie “La France a pris les mesures qu’il fallait pour limiter l’inflation et s’en sort mieux que ses voisins. On est moins exposé que l’Allemagneen terme d’accès et de cout énergétique.” Directeur développement, Aéronautique “L’inflation nous a conduit à diminuer nos ambitions d’investissement, à les étaler dans le temps ou à les différer. Cette situation est néanmoins identique ailleurs qu’en France.” Relations institutionnelles, Agroalimentaire Note : En pourcentage des réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, Analyse Bain PAR 29

Plus de la moitié des répondants a déjà commencé ou prévu de commencer à compenser les augmentations des coûts de 2022-2023 T U R B U L E N C E S M O N D I A L E S Pensez-vous que votre entreprise soit en capacité de compenser les augmentations de coûts survenues en 2022 et à venir en 2023 (via par x pl s aug a s pr x c s a ur, s pla s ’ ff cac , …) ? “Nous passons intégralement nos hausses de coûts des matières premières aux clients. Il nous est en effet compliqué de changer notre mix énergétique pour limiter la hausse des coûts.” Président, Chimie “Notre image de marque nous permet de faire passer de manière plutôt aisée nos hausses de coûts au client, bien que cela soit une exception dans notre secteur.” Président, Technologie “Notre secteur d’activité fonctionne par contrats long- terme, dont les prix ne s’actualisent pas avec l’inflation. Nos coûts ne seront que partiellement compensés.” Directeur développement, Aéronautique Note : En pourcentage des réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, Analyse Bain PAR 30

L’ pôt sur les soc étés, les é erg es re ouvel bles et les retr tes so t perçus co e des sujets pr or t res à dresser, d s u co texte d’ qu étude sur l dette S I T U A T I O N P O L I T I Q U E S l v us, qu ll s s l s r f r s pr r a r s à l’ag a u s c Quel est votre sentiment par rapport à la dette qu qu a u Pr s acr p ur accr r l’a rac v la Fra c ? publique ? Réduction de la dépense publique, impôts de production, réduction de la CVAE*, réforme de l’éducation, simplification administrative… 1 2 3 Note : En pourcentage des réponses, plusieurs réponses possibles pour le choix des réformes, CVAE: Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, Analyse Bain PAR 31

AGENDA Attractivité de la France Attractivité du vivier de talents en France Pr c p ux évé e e ts p ct t l’ ttr ct v té de l Fr ce Attractivité des régions françaises Reco d t o s de l’

Baromètre AmCham-Bain - Page 30

L’Ile-de-Fr ce co serve s prépo dér ce d s l’ ttr ct v té rég o le du f t de s situation géographique avantageuse R É G I O N S F R A N Ç A I S E S Dans quelle(s) région(s) française(s) votre entreprise est-elle Pour vous implanter dans ces régions, quels ont été les implantée*? (maximum) 3 facteurs les plus déterminants ? Toutes régions confondues Zoom dans les pages suivantes Implantation historique, rachat de site existant, proximité d’un hub … Note : E pource t ge des e trepr ses répo d tes ; (*) ucu e e trepr se des répo d ts ’est pl tée d s les rég o s bsentes de ce graphique #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, Analyse Bain PAR 33

Zoom 3 régions |La localisation géographique, la main-d’œuvre, l qu l té des fr structures, et le dy s e éco o que co tr bue t le plus à l’ ttr ct v té des rég o s R É G I O N S F R A N Ç A I S E S F O C U S Pour vous implanter dans ces régions, quels ont été les (maximum) 3 facteurs les plus déterminants ? Île-de-France Auvergne-Rhône-Alpes Hauts-de-France Principalement Principalement acquisitions ou Présence des acquisitions ou implantation historique aéroports et des implantation historique pouvoirs publics 0% Note : En pourcentage des réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, Analyse Bain PAR 34

Zoom 3 régions |L s t sf ct o des pol t ques et ct o s pour l’ ttr ct v té rég o le est en hausse par rapport à 2021 R É G I O N S F R A N Ç A I S E S F O C U S Êtes-v us sa sfa s par la p l qu l s ac s s a r ’a rac v par la r g ? Île-de-France Auvergne-Rhône-Alpes Hauts-de-France Note : En pourcentage des réponses #AmChamBainBarometer Source : Baromètre AmCham-Bain, Analyse Bain PAR 35

AGENDA Attractivité de la France Attractivité du vivier de talents en France Pr c p ux évé e e ts p ct t l’ ttr ct v té de l Fr ce Attractivité des régions françaises c a a s l’ Cha

Baromètre AmCham-Bain - Page 34

Reco d t o s de l’AmCham 1 2 3 4 5 Repenser dans le Persévérer dans la Accélérer la Promouvoir Poursuivre et temps et dans leurs se e œuvre de réindustrialisation davantage accélérer le ambitions les réformes de la France en l’ ttr ct v té des chantier de filières économiques et particulier sur les régions et des simplification ’ uca sociales marchés du métropoles administrative, formation du pays, ambitieuses numérique, de afin de ramener la tout en promouvant l’ rg la France à un niveau la complémentarité R&D de compétitivité des générations et équivalent à celui l’ég l té des ccès de ses voisins à certains métiers européens #AmChamBainBarometer PAR 37

Contacts Etude Marc-André Kamel, Associé Etude Eglé de Richemont, Directrice Générale +33 1 44 55 75 69 +33 1 56 43 45 61 [email protected] [email protected] Presse Bain & Company Presse Zahira Benabdallah +33 1 44 55 75 75 + 33 6 43 95 23 52 [email protected] [email protected] Image 7 +33 1 53 70 74 70 [email protected] #AmChamBainBarometer PAR 38

Baromètre AmCham-Bain - Page 37

Next in

Next in